Fury accepte la suspension de dopage – et peut se battre immédiatement

L’ex-champion du monde Tyson Fury a été banni par l’agence antidopage du Royaume-Uni pour avoir pris un stéroïde. Néanmoins, le conquérant de Klitschko récupère son permis de boxe. Comment cela peut-il être?

Batman pourrait bientôt rendre l’Angleterre encore dangereuse. L’ancien champion du monde de boxe et Tyson Fury, battu par Klitschko, peut revenir sur le ring après une interdiction antidopage antidatée. L’agence antidopage basée au Royaume-Uni, UKAD, a annoncé mardi que le joueur de 29 ans avait accepté des violations de la règle antidopage de l’UKAD. Les fans britanniques de boxe sont susceptibles de mettre les nouvelles en extase, car maintenant un combat contre le champion du monde des poids lourds Anthony Joshua est de plus en plus probable.

Fury a été testé positif pour le stéroïde banni nandrolone en Février 2015. L’interdiction de deux ans sur Fury a été communiquée par l’agence antidopage sans plus tarder au 13 décembre 2015. Une bonne affaire pour Fury.

“En reconnaissance des contre-arguments et des risques inhérents au processus de règlement des différends, chaque partie a accepté un compromis”, a déclaré un communiqué de l’UKAD. Fury a toujours nié les violations des directives antidopage du Royaume-Uni et justifié l’augmentation du niveau de nandrolone en mangeant de la viande provenant d’un sanglier non castré.

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *